Nishamag

Top 5 des stars togolaises qui ont connu une mort tragique

Le monde entier a été ébranlé hier dimanche 26 janvier par le décès de la légende du Baskett Kobe Bryan.  La star américaine est décédée dans un crash d’hélicoptère à bord duquel se trouvait également sa fille de 13 ans.

Une mort tragique qui ravive dans l’esprit des Togolais le sort de quelques stars togolaises qui ont connu une fin brutale, soit par accident ou encore par assassinat.

Nisha vous propose  pêle-mêle le top 5 des artistes togolais morts de façon tragique :

Agbéviade Kossi dit « Midi Lackos »

Il n’y a pas d’oscar dans la façon dont on trouve la mort. Une mort est une mort ! Mais celle de « Midi Lackos » a été l’une des plus violentes. Le chanteur togolais a été décapité le 9 mai 2002 par son frère frère Komlan Agbéviadé, un menuisier de 32 ans à la suite d’une bagarre liée à une affaire d’héritage familiale. 

L’auteur de la célèbre chanson « Sophie » préparait son troisième album quand il a été tué.

Folo et Agbasco

Leur disparition est la plus récente dans l’esprit des Togolais. En juillet 2017 Agbasco, Folo et son épouse Jacqueline, Ousmane Akoriko et les frères Gafo ont perdu la vie dans un drame qui secoua le Togo. Les victimes revenaient de la soirée du rire organisée dans le cadre des festivités de la lutte traditionnelle Evala édition 2017. Alors qu’il était dans une Rav4, les 6 occupants ont quitté kara (420 km) pour Lomé. Ils ont franchi la faille d’Aledjo, arrivés au niveau de Tchaloudè (200 km de Lomé), ils sont entrés en collision avec un titan. Le choc était très violent et n’a laissé aucune chance aux occupants du véhicule.

Makassi (Danseur des Toofan)

Le jeune danseur du groupe Toofan a trouvé la mort dans un accident de la route  le 20 décembre 2014. Makassi qui roulait à moto a perdu le contrôle de son engin à la suite d’une mauvaise manœuvre. Alors qu’il roulait à vive allure, il a percuté un poteau électrique. Le choc lui a été fatal.

Bella Bellow

Bien avant  King Mensah, Jimi Hope ou encore les  Toofan qui font rayonner la musique togolaise à l’internationale, il y avait Bella Bellow. La diva togolaise avait marqué la musique africaine des années 60 et 70 Bella Bellow à travers ses spectacles dans des salles mythiques, notamment l’Olympia de Paris, le stade de Maracana du Brésil à guichets fermés devant plus de 100.000 spectateurs (plus de 3 fois le stade de Kégué).

Son immense talent s’est éteint le 10 décembre 1973 quand elle meurt dans un tragique accident de circulation à Lilikopé alors qu’elle revenait d’Atakpamé. Sa tournée musicale qu’elle préparait avec Manu Dibango aux Etats-Unis n’a malheureusement jamais vu le jour. Elle n’avait que 28 ans !

Apéti Kaolo (Footballeur)

Edmond Apéti alias Dr Kaolo était un emblématique attaquant du club Etoile Filante de Lomé et de la sélection nationale de football du Togo dans les années 60-70. Dr Kaolo a laissé ses empreintes lors de la première participation du Togo à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 1972 en étant le seul buteur togolais (4 buts).

Dr Kaolo perd la vie un 02 juillet 1972 à la suite d’un  accident de circulation avec sa mobylette. Voulant éviter un mental, il est tombé de son engin et s’est cogné la tête contre le trottoir. Il meurt avant d’atteindre l’hôpital  à l’âge de 25 ans.

Débora Edoh

9 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!