Nishamag

Togo : c’est la fin pour Edem Drackey !

Publicités

Edem Drackey, l’auteur du morceau à succès ‘Amévévé’ a annoncé la fin sa carrière musicale après sept années. C’est à travers une annonce faite à sa communauté que l’artiste confirme la mauvaise nouvelle.

Lire aussi / People: Kiko et Senzaa enflamment la toile avec un baiser [Vidéo]

Pour certains, c’est un coup dur et pour d’autres, c’est une bonne décision quand l’on sait que le showbiz togolais est très miné et jonché de vicissitudes. L’artiste ira donc vers une reconversion qu’il n’a pas encore dévoilé au public, chose qu’il promet de faire dans les prochains jours.

Voici l’intégralité de son message

« Bonjour mes chers ! J’espère que vous vous portez tous tel un charme !  En juin 2014, après le dernier fameux concours de chant dénommé ‘228 T factor’ auquel j’ai participé et qui m’a sacré finaliste, je lançais officiellement ma carrière sur le grand podium du ‘Made of black – Guinness’ avec ma chanson : R’DOUMDOUM. J’étais ivre de joie parce qu’enfin à petit feu, je voyais se réaliser mon rêve en face de ce géant public. J’ai même eu la chance le même soir de me frotter aux N° 1 de la musique togolaise, mes aînés les TOOFAN. Mais très rapidement, Comme mon mentor feu OMAR B, j’ai vécu des vicissitudes qui m’ont appris à grandir », raconte-t-il.

Lire aussi : People: après Masta Just, Barabas a trouvé sa femme!

« Ainsi, j’ai cru en moi et j’ai pris la ferme résolution d’aller plus loin en sortant :

2- Tatiana

3 –  Éwoé

4 – J’ai compris

5 – Trô va

6 – Alléluia

7 –  Waka

8 –  Président

9 – Amévévé

10 – Améwuga

11 – Djidjipé et

12 – Édjôna tout récemment depuis l’Allemagne », se rappelle-t-il encore.

« Sur ma route il y a eu du mouv’, de l’aventure dans le mouv’, des rires et des pleurs…J’ai fait à la fois de très belles et moins belles rencontres, lesquelles m’ont forgé. Parmi les plus belles rencontres, j’en ai perdu une qui vaut chère à mes yeux… et qui à tout jamais restera gravée dans mon cœur : ‘OMAR B’, un autre monument de la musique togolaise et africaine. Après son départ brusque et mystérieux, j’ai écrit deux chansons pour lui rendre hommage et lui ai promis de réussir ma vie pour honorer sa mémoire. Oui je le ferai à coup sûr inch’Allah, mais plus comme je l’avais pensé. J’avais un rêve. Un sublime rêve. Celui de devenir une légende de la musique afin de pouvoir impacter des générations à travers mon art », a confié Edem Drackey.

« Mais hélas ! J’ai fait ce que j’ai pu même si je n’ai pas connu un énorme succès durant ces 7 belles années de carrière. Néanmoins je remercie mère nature de m’avoir offert ‘Amévévé’, mon plus gros hit, mon plus grand succès. J’aurais voulu continuer par écrire cette histoire rocambolesque avec vous chers fans sauf que ces quelques mois de vacances passées en Europe m’ont permis de faire un bilan et de me rendre à l’évidence que le combat se trouve ailleurs. Je tiens à vous remercier d’avoir vous aussi cru en moi et de m’être resté fidèles pendant toutes ces années. Mère Nature vous bénisse à l’extrême et vous le rende à l’infini », ajoute l’artiste.

Lire aussi : Raillée pour ses photos aux cellulites, Carmen Sama monte au créneau !

« Mais c’est à travers ces mots que je vous annonce officiellement que je me tire. Je mets une fin à cette fabuleuse carrière aussi courte fut-elle et c’est avec le cœur serré et les émotions pleines que je le fais. J’aurai tout donné et aujourd’hui, quand il est l’heure de s’en aller, je n’ai aucun regret. Ce n’est qu’un au revoir, pas un Adieu. La musique vivra en moi et je vivrai pour elle. Dorénavant, mes différentes pages seront consacrées à mon nouveau secteur d’activité que je vous dévoilerai dans les jours à venir. Eh oui, C’est le début d’une nouvelle aventure et donc je vous invite cordialement à rester branché car elle se veut riche en couleur. Tous autant que vous êtes, je vous aime tant. Vive la musique Togolaise. Bonne chance et bonne continuation à tous mes frères collègues d’ici et d’ailleurs et que les bénédictions soient », a indiqué l’artiste togolais.

Avec TOGO DAILY NEWS

3 commentaires

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités