Nishamag

Togo: ce que sont devenus nos stars des années 2000

Communément appelés les « Old school » (ancienne école), les pères du Hip-hop togolais ont allumé au début des années 2000 une flamme qui n’est pas prête de s’éteindre. Il y a vingt ans, ces pionniers du mouvement Hip Hop faisaient la pluie et le beau temps dans la capitale togolaise.

Parmi, on peut citer Eric Mc « the blaak nigger », Ali Jezz, El Dekh the Ninja, Jojo Bad Landry, les Wézépé, Small Poppy, ect. Que sont devenues nos stars des années 2000 ? Se donnent-ils toujours à leur passion, la musique…Nisha vous livre les actualités de certains d’entre eux …

Il est encore plus visible dans la politique que dans la musique. Eric MC, « le père de la nation hip hop » se réclame depuis quelques années activiste révolutionnaire togolais. The Black Nigga reste une figure incontournable du mouvement hip hop au Togo. L’homme reste égal à lui-même et continue de se produire en musique. Il annonce d’ailleurs la sortie de son nouvel album intitulé « Légende ».

Selon nos informations, Ali Jezz résiderait aux Etats-Unis et continue de travailler pour la promotion de la musique togolaise. Ali Jezz aurait fait il y a deux ans des allers-retours entre le Togo et les USA. Il animait au passage des shows case dans la capitale. Selon une information récente, l’artiste se produira en showcase le 9 mai 2020 à Paris.

En ce début d’années, Wedy sortait son nouveau single intitulé Hotsii. Visiblement le « Home Boy », avec 4 albums à son actif (le dernier sorti en 2010) continue de suivre de très près la musique. Dans une récente interview, l’artiste déclare avoir été éclipsé par la jeune génération et qu’il prend son temps pour s’adapter. « Sinon je réserve beaucoup de surprises pour mes fans cette année », a-t-il lâché. Aujourd’hui, Wedy continue de chanter pour lui et pour tous ceux qui aiment ce qu’il fait.

Autre membre du groupe WISES dont faisait partie Wedy, Small Poppy est aussi resté opérationnel. Les autres membres du groupe que sont Dj Fox, Chaiman et Sweety se débrouillent pas mal dans de l’autoproduction apprend -on. L’originalité à l’époque de Small Poppy était les pas de danse qu’il ajoutait à ses prestations, au grand bonheur des mélomanes. Depuis le début de la pandémie du coronavirus, Small Poppy s’est mué en un sensibilisateur aguerri.

Yao Bobby du groupe Djantakan est devenu un activiste et reste actif sur la scène nationale et internationale. Les autres membres du groupe à l’instar d’Agama Flo (King Lion) seraient sous d’autres cieux. Rx Patou a élargi son univers. Aujourd’hui, en plus d’être artiste de la chanson et compositeur, il est également un ingénieur du son et un conseiller dermato cosmétique. Patou a également sorti en février dernier un nouveau single intitulé « Pas cool ».

On pouvait les comparer au groupe américain des « Boyz 2 Men ». Le groupe Wezepe a marqué les années 2000 avec leurs titres comme « dada » et « dara ». Le quatuor vocal constitué de Kenath le mélodie maker, D’Anu, le lead vocaln de Keym et de Scham serait installé en France. En 2013 les enfants du soleil avaient fait un retour avec la chanson « Beautiful dancer ».

Elom Duvor

3 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!