Nishamag

Togo: assiste-t-on à la valse des indéboulonnables ?

L’arbre de la nomination de Victoire Dogbé à la Primature cache la grande et touffue forêt du pilotage en mode furtif du poste de directeur de cabinet de la présidence. La bondieuserie autour de la rentrée gouvernementale, disons le séminaire gouvernemental n’aura pas suffi à enlever de nos yeux, les écailles savamment plaquées pour empêcher la plèbe de s’empiffrer à cœur joie de l’une des dernières curiosités de notre vaisseau présidentiel.

Lire aussi:Dernière minute: Victoire Tomegah-Dogbe veut travailler avec Fabre et Agbéyomé

Dans leur infatuation, les vuvuzelas, qui applaudissent des quatre membres la renaissance du matriarcat gouvernemental assaisonné à la juvénilité poisson électrique, n’ont pas jugé bon d’avoir la décence d’encourager au parachèvement de l’œuvre, à aller plus loin que la fioriture et la pluie de confetti.

Trois semaines après, le sifflement acariâtre de la couardise du chef de l’Etat incise sévèrement nos attentes envers le (…) Lire la suite de l’article sur une autre presse

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Nishamag