Nishamag

Scandale : un évêque traduit en justice pour attouchements sur une fidèle

Publicités

Joel Waweru, évêque de l’Église anglicane du Kenya a été accusé d’avoir tenté de toucher et d’embrasser une femme sans son consentement.

Lire aussi : CAN 2022 : des journalistes arrêtés pour diffusion illégale des matchs

Waweru, qui a été traduit devant le tribunal de Kibra le mardi 11 janvier, a nié les deux chefs d’accusation liés à des agressions s3xuelles.

L’acte d’accusation a révélé que le religieux aurait commis l’infraction à différentes dates dans le sous-comté de Lang’ata, dans le comté de Nairobi. La femme a déclaré à la police que l’évêque lui avait dit à plusieurs reprises qu’il l’aimait parce qu’elle était belle.

La femme a en outre allégué que l’évêque était obsédé par elle bien qu’elle soit mariée. Elle a ajouté que l’obsession l’avait poussée à porter plainte alors qu’elle devenait excessivement peu sûre d’elle et frustrée. 

Waweru lors de sa comparution devant le tribunal, a plaidé non coupable des allégations et a demandé des conditions de caution clémentes. Le magistrat l’a libéré contre une caution en espèces de 50 000 ksh. « Il sera libéré sous caution en espèces de 50 000 ksh et l’affaire sera portée ici dans quinze jours », a déclaré Derrick Kuto.

Lire aussi : People : Stromae se livre à des confidences

Mgr Waweru a également été inculpé du deuxième chef d’accusation d’avoir touché la poitrine de J.N.M de manière indécente le 13 juillet 2021.

Avec AfrikMag

1 commentaire

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités