Nishamag

Révélation: Adébayor désormais ruiné !

Finis les voyages aux quatre coins du monde et les soirées à coup de millions dans les boites de nuits les plus huppées d’Accra.

 L’ancien capitaine des Eperviers et star togolaise du football Emmanuel Sheyi Adébayor va-t-il connaitre une fin à la Emmanuel Eboué ou Éric Djemba-Djemba ? C’est la question que plusieurs se posent depuis les révélations du célèbre magazine sportif argentin El Gráfico.

D’après  les révélations du magazine, Emmanuel Adébayor Sheyi traverserait en ce moment une situation financière assez difficile. 

L’ancien joueur du Réal de Madrid serait carrément sur la paille depuis son dernier contrat avec le club turc Kayserispor. Et c’est en enquêtant sur son transfert au Paraguay que El Gráfico a découvert le pot aux roses.

Biens et autres propriétés vendus

Pour relever la gravité de la situation de la star togolaise, El Gráfico rapporte que Emmanuel Adébayor Sheyi aurait mis en vente plusieurs de ces propriétés notamment son appartement de 560 mètres carrés à Greater London dont la valeur sur le marché immobilier est estimée à 21,43 millions d’euros, (plus de 14 milliards de F CFA). Le journal précise que le bien est toujours sur le marché jusqu’à ce jour.

El Gráfico rapporte que l’ancien attaquant d’Arsenal a, par ailleurs vendu, les actions qu’il avait dans plusieurs entreprises européennes ces deux dernières années pour une valeur totale estimée à 11, 3 millions d’euros.

Les non-dits d’un contrat avec Olimpia

La mauvaise santé financière et la nécessité pour la star habituée à un style de vie peu commun serait expliquerait, selon  El Gráfico, son récent transfert en Paraguay.

Qu’il vous souvienne que l’attaquant togolais qui percevait plus de 32,75  millions de F CFA par semaine en Turquie a gardé secrètes les négociations avec le club paraguayen Olimpia jusqu’à la signature officielle du contrat.

En réalité, précise El Gráfico, Adébayor qui était pisté par des clubs de championnats plus médiatisés a préféré une aventure sud-américaine qui devrait lui permettre de « sortir la tête de l’eau ».

Ce qu’il gagne actuellement va-t-il lui permettre de se remettre à flot ? Nisha ne saurait le dire. Mais tout ce dont Nisha est sûr c’est que aujourd’hui c’est le 1er avril et tout  ceci n’est qu’un poisson d’avril.  

Justin Koffi

5 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!