Nishamag

Renaissance: les grandes confidences de Adjo’a Sika

Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de Gnadoè Magazine , l’artiste togolaise Adjo’a Sika a révélé le grand projet de sa vie.

Par ailleurs, par obéissance à la voix du Saint-Esprit, elle a précisé qu’elle a décidé d’arrêter sa carrière en tant que chanteuse de musique AfroJazz et World Music. C’est une réalité, ce n’était une belle farce ou encore un mauvais buzz.

Adjo’a Sika a dit vouloir se consacrer à sa mission ultime en venant au monde. La Togolaise ne chante désormais que pour la gloire de Dieu. Sur sa page Facebook, elle a publié plusieurs vidéos où preste pour la gloire du Créateur.

Dans une de ses vidéos publiées dénommée «Témoignage de vie », Adjo’a Sika avoue avoir fait des tournées, gagné sa vie avec son album « Akofa » mais sans être heureuse. La Togolaise affirme avoir trouvé son chemin aujourd’hui.

Ce chemin est celui du gospel, « chanter pour la gloire de Dieu », préciset-elle. Même en adoptant le gospel, en chantant les chants d’adoration ou les chants de louanges, rien n’a changé à la sublime voix d’Adjo’a Sika.

Adjo’a Sika est bien connue sur la scène musicale togolaise, ainsi qu’au-delà des frontières togolaises.

De son vrai nom Ayélé Dziedzom Ajavon, Adjo’a Sika a très tôt été bercée par la musique. Elle est une chanteuse, danseuse et peintre togolaise, connue pour la diversité de ses influences musicales et son engagement humanitaire.

Auteure-compositeure interprète, elle allie Jazz, World music et gospel aux  sonorités africaines, fusion qu’on prend du plaisir à savourer sur « Akofa », son premier album.

Togo Matin

1 commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!