Nishamag

Qui est Alfréda Ilana Kodjo, la “première dame ratée” du Togo ?

Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo. Le nom, le parcours politique et l’homme, sont très connus des Togolais. Et tous s’accordent à dire que l’ancien Premier ministre est un « grand homme ».

Mais celle que l’on connait moins, c’est Alfréda Ilana Abiose Kodjo, la grande dame derrière le grand homme !

Et pourtant, l’épouse du candidat à la dernière élection présidentielle a failli devenir la seule First Lady (Première Dame) que les Togolais de moins de 35 ans auraient pu connaître. Qui est-elle réellement ? Nisha a fait sa fouineuse (comme d’hab!)…

Son visage, les Togolais l’ont découvert à la faveur de la campagne présidentielle de février dernier quand l’équipe de campagne d’Agbéyomé avait publié sur les réseaux sociaux une image du candidat en train d’offrir une rose à sa femme le jour de la Saint Valentin.

Son nom à l’état civil, Ilana Alfreda Abiose Amorin. L’épouse d’Agbéyomé Kodjo  est en effet la sœur de Tavio Amorin, un leader de l’opposition assassiné en 1992 sous le régime du général Eyadéma Gnassingbé.

Même si elle a été en marge de l’engagement politique de son mari, Alfréda en a néanmoins subi les affres. En 2002 par exemple, elle a été placée sous résidence surveillée quand son mari est parti en exil.

« Mon épouse est cantonnée à domicile depuis plusieurs semaines avec interdiction de sortir de chez elle, son passeport  a été confisqué, les clés de sa maison, de sa voiture sous contrôle des forces de sécurité et elle est interdite de visite, c’est déplorable », avait confié à l’époque Agbéyomé Kodjo dans une interview accordée à Paris au journal L’Autre Afrique .

Catholique -tout comme son mari- et mère de famille,  Alfréda ne s’arrête pas juste à son rôle d’épouse de Kodjo Agbéyomé. Cette femme d’affaire à la tête de la société « Fey & Bro’s » a été également conseiller du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).

La rigueur et la discipline qui la caractérisent ont sans doute beaucoup joué dans sa distinction en tant que Chevalier de l’ordre du Mono en avril 2018 en marge de la célébration de la fête de l’Indépendance du Togo.

Fabienne Amegan

Sur le même sujet:

10 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!