Nishamag

People: comprendre pourquoi les chansons de Santrinos Raphaël sont suspendues sur les médias

L’association des techniciens radiodiffusion du Togo (ATRT) marque Santrinos Raphaël à la culotte. L’association présidée par Jean Jacques Snoby Attikpo ordonne à tous ses membres

Publicités

L’association des techniciens radiodiffusion du Togo (ATRT) marque Santrinos Raphaël à la culotte. L’association présidée par Jean Jacques Snoby Attikpo ordonne à tous ses membres de suspendre la diffusion des chansons de l’artiste. Santrinos Raphaël est accusé d’être complice d’une campagne de dénigrement des médias togolais.

Lire aussi:People: Sheyi veut produire Santrinos Raphaël?

Selon ATRT, dans une de ses publications la semaine dernière, un blogueur de Santrinos Raphaël a traité les animateurs de radios et télévisions togolaises de « maudits » avec d’autres insultes à l’appui.

Cette publication, assure le bureau de M. Attikpo connait l’approbation de l’artiste et son staff. Il soutient qu’aucune réaction contraire n’est faite de leur part même après avoir eu connaissance du post.

Pour l’ATRT, ce posting est un acte d’ingratitude notoire à l’endroit du peuple togolais, des promoteurs des médias et des acteurs de médias qui contribuent jour et nuit à l’évolution de la musique togolaise. 

En attendant les explications de Santrinos Raphaël

Il y a lieu, selon les membres les techniciens de radiodiffusion du Togo de sanctionner ce comportement qui implique l’artiste.

Lire aussi:Clash: Ça chauffe entre Pikaluz et Santrinos Raphael

« L’association des techniciens radiodiffusion du Togo (ATRT) s’insurge contre cette publication et demande à tous les médias (radiodiffusions et télévisions), de suspendre la diffusion des chansons et toutes bandes promotionnelles de l’artiste dans les playlists jusqu’à nouvel ordre », lit-on dans un communiqué diffusé lundi. 

Dans le même temps, le bureau exécutif de l’ATRT demande une explication officielle au staff de Santrinos Raphaël et avertit les autres artistes.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités