Nishamag

« On m’a contacté pour écrire l’avis de décès de Paul Biya »

Que passe-t-il exactement à Etoudi le palais de la présidence camerounaise? C’est la question que plusieurs se posent depuis quelques jours.

En début de semaine dernière,  une rumeur insistante sur les réseaux sociaux annonçais le décès du président Camerounais  Paul Biya. Cette rumeur a été vite démentie par la présidence camerounaise.

Mais depuis le samedi dernier, de nouvelles révélations de l’écrivain et philosophe Camerounais Achille Mbembe font craindre le pire.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Achille Mbembe révèle avoir été contacté par un grand groupe de média pour écrire  l’ « obituary » ou notice nécrologique (avis de décès)  de Paul Biya.

Coïncidence ou piste probable ? Tout ce que Nisha peut dire c’est qu’il existe des cas où les oraisons funèbres d’un chef d’Etat ont été rédigées de son vivant.

Mais l’on ne saurait ne pas questionner le curieux timing de cette demande.

Affaire à suivre !!

Nisha vous propose un extrait de la publication de Achille Mbembe…

(…) Parmi les autres nouvelles figurent le contrat de cession de traduction de BRUTALISME en turc avec les éditions ILETISM, et la cession de traduction en portugais pour le territoire de l’Europe avec les éditions ANTIGONA.

À signaler également une longue interview avec Diogo BERCITO à paraître en début de semaine dans le plus grand quotidien brésilien.

Mais en ce premier jour de confinement, l’information la plus étonnante est sans doute la suivante.

En milieu d’après-midi, je reçois un message écrit de l’une des plus grandes agences d’information au monde.

On me demande si j’accepterais de contribuer à la rédaction de «  l’obituary »du Président de la République du Cameroun, Monsieur Paul BIYA. On m’explique que la requête peut paraître étrange, mais que de telles notices, écrites du vivant de l’intéressé, sont choses courantes.

Je le savais. Je ne souhaite pas la mort au Chef de l’Etat camerounais. Contribuer, alors qu’il est encore vivant, à l’écriture de sa notice nécrologique ne me convient absolument pas. (…) »

Justin Koffi

5 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!