Nishamag

Nigéria : un togolais arrêté en possession d’une tête humaine

Publicités

Des Éléments du Commandement de la Police de l’État d’Ogun au Nigéria ont mis la main deux ritualistes présumés dont un Togolais, pour possession illégale d’une tête humaine.

Lire aussi : Nigeria : un pasteur condamné à une peine de prison à perpétuité


Les suspects , Monday Karezu, 32 ans, ressortissant de la République du Bénin , et Anagonou Kamelan, 44 ans, un Togolais, ont été arrêtés chez un herboriste alors qu’ils tentaient de faire de l’argent rituel.

Le chargé de communication de la police de l’État, DSP, Abimbola Oyeyemi l’a révélé dimanche dans un communiqué.

Oyeyemi a déclaré que les suspects avaient été arrêtés le 3 novembre 2021, à la suite d’une information reçue par des hommes du département des enquêtes criminelles et des renseignements de l’État.

Le porte-parole a ajouté que les policiers ont eu l’allusion que certains hommes se rendaient dans une maison d’herboristerie à tête humaine pour un rituel lucratif.

Il a déclaré : « Sur la base des informations que nous avons reçues, l’équipe dirigée par le DSP Nurudeen Gafar s’est rapidement déplacée vers la zone où se trouvait la maison de l’herboriste et y a tendu une embuscade. Deux heures après leur arrivée, les deux suspects sont arrivés à moto avec un sac contenant la tête humaine, et ils ont été rapidement arrêtés.

« Lors de l’interrogatoire, Karezu a informé la police qu’il avait obtenu la tête d’un endroit connu sous le nom d’Ijale Papa. Cela a incité les policiers à le suivre jusqu’à l’endroit pour découvrir qu’il mentait. Une enquête plus approfondie a révélé que Karezu est un résident du quartier de Sabo à Abeokuta et que la tête humaine avec lui était celle d’une femme décédée il y a trois mois lors de l’accouchement et enterrée non loin de sa maison.

« Il a en outre été découvert que le suspect avait une fois tué sa fille de neuf mois et utilisé sa tête dans le même but, mais sans succès. Il avait également exhumé un autre cadavre, retiré la tête et l’avait utilisé pour un rituel lucratif, mais avait échoué.»

Le dernier essai qui leur a finalement causé des ennuis lui a été présenté par Anagonou Kamalen, un Togolais, qui l’a informé qu’il connaissait un herboriste qui pouvait lui faire un rituel « original » pour gagner de l’argent avec une tête humaine.

Lire aussi : Il couche avec ses deux filles à cause d’un démon


« C’est pourquoi il a exhumé le cadavre de la femme enterrée pas trop loin de sa maison, lui a coupé la tête et en compagnie de son complice, l’a emmenée à la maison de l’herboriste où ils ont été appréhendés avant de la livrer.», explique la Police.

Oyeyemi a déclaré que le commissaire de police, Lanre Bankole, avait ordonné une enquête approfondie sur les activités passées des suspects afin de les traduire en justice dès que l’enquête serait terminée.

Avec IciLome.com

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • Nous tous, nous sommes à la recherche de l’argent mais pas de cette façon là jusqu’à ôté la vie d’autrui. Ayez pitié de vos prochains les amis, respecter la vie humaine les amis, prenez soin de savoir que la vie ne vend pas à crédit donc ce que vous semez comme mal vous allez le récolter de grâce sachiez bien que l’état nigérien ne pardonne pas aussi. Que la terre vous Soit lourde…

Nishamag
Publicités