Nishamag

Nigeria : un réseau de trafiquants de bébés démantelé

Publicités

Ce fait insolite a alerté les populations nigérianes. Un réseau qui force les femmes à produire des bébés tel une usine, a été démantelé.

Un réseau de production de bébés a été mis à nu au Nigéria. Ce sont des maisons où des femmes sont séquestrées pour produire des enfants. Sans leur consentement, elle sont violées par des inconnus. Le but est qu’elles tombent enceintes et mettent au monde des enfants qui sont vendus après.

Cette exploitation est donc à but lucratif. Les jeunes filles capturées ne sont, au départ, pas au courant de cette activité illicite. Les responsables leur font croire qu’elles seront orientées dans des pays où elles pourront travailler et faire fortune. Ils profitent donc de leur naïveté pour les convaincre à les suivre. Elles sont ensuite enfermées dans des maisons où elles sont interdites de sortir.

Lire aussi sur : Trafic de drogue: la DEA [USA] débarque à Abidjan !

Certaines, déjà enceintes sont mises en confiance pour leur prise en charge. Ces filles doivent produire autant de bébés que possible. Elles donnent naissance à des enfants qu’elles ne revoyaient plus jamais. Ces bébés sont vendus à l’étranger pour diverses raisons. Pour ne pas éveiller les soupçons, les trafiquants sollicitent l’aide les femmes qui ont une approche plus facile avec les mineures.

La police a réussi à démanteler ces réseaux. Une trentaine de filles âgées de 15 à 17 ans ont été libérées. Les policiers ont même sauvé leurs bébés. 19 femmes enceintes ont également été sauvées des griffes des trafiquants.

Avec Afrikmag

1 commentaire

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités