Nishamag

Mysticisme : un enfant de 11ans tué par des ritualistes[Photos]

Publicités

Certains assaillants soupçonnés d’être des ritualistes ont tué un Almajiri de 11 ans identifié comme Muhd Yunusa dans l’État de Bauchi et se sont enfuis avec son cerveau.

Lire aussi : Drame : accusée de sorcellerie, une jeune fille de 16 ans se suicide [Photos]

L’incident s’est produit dans la région de Dutsen Kofar Wambai, dans la métropole de Bauchi, le samedi 20 novembre.

Selon Nigerian Tribune, les assaillants avaient appelé deux élèves d’Almajiri qui mendiaient l’aumône et les avaient attirés dans un coin sombre en prétendant qu’ils voulaient leur donner quelque chose.

Les hommes ont fracassé le crâne de l’un des garçons, lui ont enlevé le cerveau et se sont enfuis vers une destination inconnue.

L’autre garçon a réussi à échapper aux assaillants et a raconté aux résidents ce qui s’était passé.

Lorsque les habitants sont arrivés sur les lieux de l’incident, ils ont découvert le cadavre de l’élève et ont alerté la police.


Le porte-parole du commandement de la police de l’État de Bauchi, le SP Muhammad Ahmad Wakil, qui a confirmé l’incident en disant que « la police a reçu un appel de détresse d’un bon Samaritain selon lequel des inconnus ont utilisé une pierre et cassé le crâne d’un élève d’Almajiri ».

« Les deux élèves de l’école coranique sont Muhd Yunusa 11 ans et Aminu Yusuf 12 ans. Ils ont été trompés par des inconnus qui ont utilisé une pierre pour briser le crâne de Yunus et se sont échappés vers une destination inconnue.

Ahmed Wakil a également déclaré que la police avait immédiatement reçu l’appel, ils se sont rendus sur les lieux de l’incident où ils ont rencontré Yunus gisant dans son sang. Ils l’ont emmené à l’hôpital spécialisé Bauchi pour autopsie où le médecin l’a certifié mort.

Lire aussi : Mysticisme : le siège de la sorcellerie c’est le vagin de la femme?

Il a déclaré que le commissaire de police de l’État, Sylvester Abiodun Alabi, avait ordonné à l’officier de police divisionnaire DPO, A Division, d’agir avec effet immédiat et de ne rien laisser au hasard et de traduire en justice les auteurs de cet acte ignoble.

Le PPRO conseillait aux parents de surveiller les mouvements de leurs enfants et de ne pas leur permettre de répondre aux appels d’étrangers au nom de leur donner quelque chose.

Avec Linda Ikeji’s Blog

2 commentaires

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités