Nishamag

Miss Togo 2020 : Les scénarios possibles

Le Togo célèbrera – t-il sa Reine de la beauté cette année ? Question pour un champion, nouvelle formule, cagnotte, mille dollars. C’est une équation difficile à résoudre. Encore faut-il que celui qui s’y lance fasse usage de tout son savoir en matière de déduction logique. Après des semaines de réflexion, Nisha a réussi comme toujours à ressortir quelques scenarios possibles.

Lire aussi:Ce que sont devenues nos Miss après leur couronne

Avec l’invitation inattendue et in extremis du très cher et détesté Covid-19, on se demande si la cérémonie aura lieu cette année. Vu que les rassemblements sont interdits par peur de propagation du virus et que la cérémonie, elle rassemble dans ce palais des congrès du monde, semblable à ces supporters togolais qui bondent le stade de Kégué tout en sachant que les 11 acteurs vont une fois de plus les décevoir.

Habituellement, dans les conditions normales, c’est en Août que se déroule ce prestigieux concours où nos jeunes filles bien aimées mettent en exergue leurs jolis corps, intelligence et tout. D’ailleurs, on se demande à quand l’édition 1 de Mister Togo. En plus les régionales n’ont pas encore eu lieu.

Aujourd’hui avec Internet, tout est facile, le saviez-vous ? Ceci dit, y-aura-t-il un Miss Togo en ligne cette année ? Qui ne risque rien n’a rien dit-on. Avec une bonne connexion internet et la mise en place d’un forfait individuel de 3,6 Go minimum à toute la population, pourquoi pas ? Encore faut-il que Moov et Togocel, nos très chers et tendres operateurs de téléphonie soient de cet avis. Quand on sait que les gars n’arrivent pas à faire simple bonus digne de ce nom.

Lire aussi:Enfant de star: dans l’intimité de Vanessa Johnson Montgolfier

Premier scénario : Les candidats concourent en ligne. Eh oui pourquoi pas ? Aujourd’hui avec Zoom, Skype, Facebook Live ou encore Jitsi Meet, et une bonne connexion, ça peut se faire. Toutes derrières leurs téléphones portables, bien maquillées, aussi belle comme blanche neige, dans un bon décor, elles feront fléchir et gémir pourquoi pas les membres du jury qui, eux n’auront pas d’autres choix que de délibérer bonnement avec madame ou monsieur (ça dépend) une boite d’eau fraiche à côté.

Second scénario : Avec un bon de carburant de 300 000f associé à l’expertise sans contesté des cameramen de la chaine mère, le comité débarque auprès des candidates. C’est ce qu’on appelle Miss Togo fait maison. Une à une, l’une après l’autre, le comité soumet les candidates aux différentes épreuves et Messieurs les cameramen empochent les rushs. Là, ils ne seront pas de trop.

Troisième scénario : Si pour une fois, nos bloggeurs et bloggeuses, influenceurs, influenceuses acceptent de libérer la ligne pour une fois, Messieurs et Mesdames les membres du comité réussiront cet exploit. Masque aux visages (ce qui va à priori leur donner un air bizarre), distanciation d’un mètre, la cérémonie pourrait se dérouler dans le grand palais, totalement vide. Covid-19 oblige.

Lire aussi:Wody Mawussé, le photographe togolais qui apprivoise la sensualité

Quatrième scénario : Annuler tout. C’est aussi une option parmi tant d’autres. Ceci peut ne pas plaire mais à tous mais dans un contexte où le moindre faux pas est préjudiciable, prudence doit être de mise.

En tout état de cause, les organisateurs devront mettre les bouchées doubles pour trouver un moyen de procurer du plaisir à ce public tant déterminés et aux internautes qui ne manque pas d’occasion pour dénicher, les fautes et erreurs les plus subtiles des candidates.

Rabson D.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!