Nishamag

Les États-unis et Trump limitent les Visas étudiants pour 38 pays africains

Donald Trump qui a fait de la lutte contre l’immigration un marqueur de sa présidence, a opéré plusieurs tours de vis contre les étrangers depuis le début de la crise sanitaire. En juin, il avait décidé de geler jusqu’en 2021 l’émission des cartes vertes – qui offrent un statut de résident permanent aux Etats-Unis – et de certains visas de travail, notamment ceux utilisés dans le secteur des nouvelles technologies, avec l’objectif affiché de réserver les postes aux Américains. Les visas pour étudiants sont également concernés.

Lire aussi:« Buhari et Trump sont des ignorants » – Wizkid

L’Amérique revoit sa politique en matière de réception au sein de son territoire des étudiants étrangers. Le pays de Trump vient en effet, d’adopter une nouvelle mesure qui vise à écourter la durée de séjour des étudiants étrangers pour plusieurs pays sur son territoire.

L’administration Trump avait d’abord annoncé, lundi 6 juillet, qu’elle n’autoriserait pas les étudiants étrangers à rester aux Etats-Unis si leur université décidait, en raison de la pandémie due au nouveau coronavirus, de proposer des cours uniquement en ligne à la rentrée.

Le gouvernement américain ne « donnera pas de visas aux étudiants inscrits dans des programmes intégralement en ligne à l’automne et les gardes-frontières ne les laisseront pas entrer sur le territoire », a annoncé la police de l’immigration et des douanes (ICE) dans un communiqué.

Le pays de Donald Trump ne veut donc plus accorder des visas étudiants qui excèdent deux ans, pour rester dans la logique de la note publiée par le département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis. 38 pays africains sont concernés par cette mesure.

Lire aussi:3e mandat de Ouattara : les USA s’en mêlent et mettent en garde!

Pour ce qui est des pays africains, il s’agit de: « le Cameroun  Kenya, le Rwanda, l’Ouganda, la Tanzanie, le Burundi, le Soudan du Sud, la Somalie, l’Ethiopie, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, la République Centrafricaine, le Tchad, la RDC, le Congo, la Côte d’Ivoire, Djibouti, la Guinée équatoriale, l’Erythrée, le Gabon, la Gambie, Le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, la Libye, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, Guinée, le Sénégal, la Sierra Leone, le Soudan, le Togo et la Zambie ».

Dans le monde entier, la mesure touche 59 pays. Les pays en question sont catalogués comme faisant l’apologie du terrorisme, mais aussi, les pays dont le taux de séjour s’élève au-delà de 10%. Néanmoins, pour des formations qui dépassent deux ans, les étudiants doivent faire une demande de prolongement de leur séjour en territoire américain. Le prolongement est confirmé après une enquête du département de la Sécurité intérieure.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!