Nishamag

Drame : une femme enceinte de 9 mois violemment battue

Publicités

Une femme a de nouveau été battue 9 mois après le début de sa grossesse. La coupable a comparu devant un tribunal sénégalais le 19 janvier 2022 pour plaider sa conduite.

Lire aussi : Drame : une élève kidnappée et empoisonnée par le fondateur de son école

Mère Marième Thiombane, 35 ans, comparaît au tribunal de Dakar le mercredi 19 janvier 2022. Elle a été accusée d’avoir intentionnellement agressé et battu une femme enceinte de neuf mois.

Cette condition a causé l’incapacité temporaire de la victime pendant plus de 26 jours. En raison de ces faits, Dame Marième a été condamnée à 2 ans de prison dont 3 mois avec sursis et 1 million de francs CFA d’amende.

Lors de l’altercation entre les deux femmes, Marème Thiombane a donné des coups de pied à la tête et à l’abdomen de la victime, sans égard pour son état. Elle est enceinte de 9 mois et 7 jours. Les coups ont entraîné des complications du travail qui ont duré plus de 20 jours. Elle a finalement accouché par césarienne.

Ainsi, le mari de la victime, M. Touré, s’est plaint de l’agression physique de sa femme. Pour confronter Mme Mariem, qui ne manquera pas de nier la vérité, il a fourni aux commandants de police une vidéo d’elle battant sa victime. Ces vidéos ont conduit à l’arrestation de l’accusée Marème Thiombane.

Avant de comparaître devant le tribunal, elle a tenté de nier les faits de ses accusations. Mais la vidéo montre que ce n’est pas le cas.

Lire aussi : People : voici les raisons de l’imminent divorce de Coco Émilia

Les avocats des parties civiles ont qualifié l’affaire d’incompréhensible et de cruelle. Le représentant du procureur a estimé que le tribunal disposait de suffisamment d’éléments pour condamner.

Après délibération, le tribunal a déclaré coupable le prévenu et l’a condamné à 2 ans de prison, dont 3 mois avec sursis, et à une amende de 1 million.

Avec Doing Buzz

1 commentaire

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités