Nishamag

Drame : une adolescente poignardée pour avoir surpris sa mère et…

Publicités

Une jeune fille de 19 ans vivant à Awoshie , un quartier d’Accra au Ghana a été poignardée à plusieurs reprises par son jeune frère et sa mère après les avoir surpris en train d’avoir des relations sexuelles.

Lire aussi : Drame : une patiente violée par des médecins succombe suite à des complications

Selon un rapport d’Angelonline.com.gh, la femme de 42 ans et son fils de 18 ans ont été arrêtés et devraient comparaître devant le tribunal. Le média a expliqué que la victime, identifiée comme Akos (ce n’est pas son vrai nom) a raconté son calvaire dans l’émission matinale d’Anopa Bofoↄ sur la radio locale Angel 102.9 FM le mercredi 24 novembre 2021.

Elle a révélé qu’elle avait surpris sa mère et son frère dans une pièce en train de faire l’amour. Akos a expliqué comment sa relation avec sa mère s’est détériorée lorsqu’elle a réalisé que sa mère et son frère avaient commis une abomination.

Selon Akos, chaque fois que sa mère rendait visite à son mari, son jeune frère se mettait en colère, une situation qui énervait sa mère.

Elle a allégué dans l’interview que sa mère et son frère ont comploté pour la tuer parce qu’elle est devenue une nuisance pour leur histoire d’amour incestueuse.

Akos a en outre révélé comment elle s’était réveillée et a vu les deux en train d’essayer de retirer ses intestins.

Elle a ajouté qu’une de ses tantes dans la même maison l’avait emmenée dans plusieurs hôpitaux pour des soins médicaux. 

Elle a affirmé qu’ils se sont d’abord rendus à l’hôpital municipal de Ga West, puis à Korle Bu puis à l’hôpital de Ridge, mais qu’ils n’avaient tous pas de lits pour l’héberger.

Lire aussi : Insolite : une homme épouse l’une de ses filles jumelles

Bien que l’hôpital militaire 37 n’ait pas non plus de lits, ils ont réussi à convaincre le médecin de garde de s’occuper d’elle.

La mère d’Akos et son frère ont été arrêtés et envoyés à la police d’Anaya et l’affaire a ensuite été transférée au siège de la police de Ridge pour une enquête plus approfondie.

Avec AfrikMag

3 commentaires

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités