Nishamag

Drame: quand une veuve et son amant sont lynchés à mort

Une veuve et son amant ont violé les interdits de leur village. Dans la matinée du 09 novembre 2021, les deux tourtereaux ont été copieusement lynchés sur la place publique, dans le village de Ouassa-Kpodji. Selon la tradition de ce village, il est strictement interdit pour une veuve d’avoir des rapports sexuels avec un homme ou de se remarier.

Lire aussi : Drame : un togolais arrêté au Bénin pour avoir tué sa femme

Une nuit, alors qu’elle se rendait chez son amant, elle a été suivie par une personne qui les soupçonnait. Cette personne est allée donc informer les vieux du village de ce qui se passait à leur insu. Pour vérifier les faits, les sages du village ont fait éruption chez l’amant.

La surprise est grande. Les sages aperçoivent les deux amoureux en pleine partie de jambe en l’air. Les deux tourtereaux ont été ligotés puis emmenés à la place publique de Ouassa-Kpodji, pour subir la sentence réservée à ce type de sacrilège. Ils ont été condamnés à payer une importante somme d’argent et à offrir aux sages 04 bouteilles de boisson locale appelée « sodabi » et des boissons sucrées.

Lire aussi : Drame au Sénégal : voici pourquoi un médecin se suicide après avoir tué ses enfants

Quant à la femme, personne ne doit lui adresser la parole, elle est interdite de sortir, de faire des achats chez quelqu’un et vis-versa. Ce verdict est valable jusqu’à ce que la période de sanction s’achève.

Selon la tradition Sahouè, une femme qui a perdu son mari ou est divorcée, n’a plus le droit d’avoir un amant ou de se remarier dans le même village.

Avec AfrikMag

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Nishamag