Nishamag

Des plages de Lomé à l’armée US, le riche parcours de l’officier Honkpo

Des Togolais qui excellent loin de leur patrie, on en compte par millier dans le monde. C’est d’ailleurs pour cela que Nisha se propose de leur rendre hommage en relatant un peu leur parcours.

Celui qui nous intéresse  aujourd’hui a quitté les belles plages du Togo et son amour pour le football pour une aventure militaire aux Etats-unis. Son portrait

On dit de la capitale Lomé qu’elle est un mélange d’ancien et de nouveau, à la fois un village en pleine expansion et une ville cosmopolite de près de deux millions d’habitants.

C’est une destination touristique avec des plages blanches et une belle campagne, mais le Togo est aussi l’un des pays les plus pauvres du monde, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Le pays est dirigé par une seule famille depuis la fin des années 1960. Il y a quelques années, les libertés fondamentales n’existaient pas au Togo tout comme les opportunités de  s’épanouir.

Kouami Honkpo savait donc  qu’il devait quitter sa maison et sa famille pour se faire une vie meilleure aux États-Unis, une vie avec plus d’opportunités et de liberté.

« Tous mes amis ont quitté le Togo pour saisir des opportunités et se construire une vie meilleure», a-t-il déclaré.

Honkpo est parti aux États-Unis dans le cadre d’un programme de visa d’immigrant pour la diversité (Loterie Visa) et s’est installé dans l’Ohio. Après sa licence en gestion financière de l’État de Columbus, il a rejoint la Garde nationale de l’armée de l’Ohio en 2015.

L’officier qui vit aujourd’hui à Galloway, dans l’Ohio envisage reprendre ses études et obtenir une maîtrise en administration des affaires.

Kouami Honkpo n’est pas retourné au Togo pour voir sa famille depuis 2015. Il vit avec sa femme, Kuessiba Tossou, qui est également américaine d’origine togolaise, et tous deux élèvent deux garçons, Jacob, 4 ans, et Daniel, 1 an.

En dehors de sa famille, l’une des personnes qui compte plus dans la vie de l’officier est son ami d’enfance le sergent Kossivi Abalo, un réparateur de groupes motopropulseurs d’avions qui est actuellement stationné à Fort Riley dans l’Etat du au Kansas.  

Abalo et Honkpo ont suivi des chemins similaires en venant aux États-Unis en rejoignant l’armée américaine.

« Kouami voulait servir le pays qui l’a aidé à poursuivre son éducation et lui a donné ses libertés. Le peuple togolais est très amical. C’est juste qu’il est très difficile de prendre soin de sa famille là-bas. Il n’y a pas beaucoup d’opportunités », a confié Abalo en parlant de son ami d’enfance.

9 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!