Nishamag

Côte d’Ivoire: une affaire de 100 millions de Fcfa aux Généraux fait la colère monte à la Gendarmerie

La Gendarmerie nationale Républicaine et apolitique ne se sent pas concerné par les 100 millions de FCFA remis par le Président Alassane Ouattara aux Généraux en contrepartie de leur soutien pour braquer l’élection présidentielle de 2020. Des Gendarmes à visage découvert contactés par Ivoirebusiness disent NON à un 3e mandat du Président Alassane Ouattara et à un braquage de l’élection présidentielle de 2020, et se préparent à le faire savoir brutalement.

Lire aussi:Top 10 des présidents et souverains les plus d’Afrique: Bongo in, Faure out!

Le mécontentement au sein de la Gendarmerie nationale et au sein de l’armée nationale est à son paroxysme. Les soldats laissés pour compte dans les 100 millions de Fcfa aux Généraux et les 50 millions de Fcfa aux Com’zones, disent non, ça suffit. Pas question de soutenir ce régime et être les prochains sur la liste de la cour pénale internationale ou finir comme paria comme Guillaume Soro après avoir pris les armes pour Ouattara. 

Ils clament que la gendarmerie républicaine s’est toujours rangée du côté du peuple et jamais contre le peuple comme veut les obliger leur Commandant supérieur qui s’est mué en homme politique et qui ne se comporte plus en homme d’honneur comme l’exige le code militaire.

Les gendarmes ont décidé de prendre leurs responsabilités et sont prêts à s’opposer brutalement à un braquage de l’élection présidentielle de 2020 et à un 3e mandat du Président Alassane Ouattara sur fond de corruption généralisée des Généraux de l’armée et des Com’zones. Pas question cette fois pour la troupe de servir de chair à canon où de tirer sur le peuple pour qui que ce soit.

Lire aussi:RHDP: voici les raisons de la désignation de Ouattara

Le Général Touré Apalo Alexandre, Commmandant supérieur de la gendarmerie est dans la tourmente. Ses jours à la tête de la Gendarmerie nationale seraient comptés car ses hommes sont entrés en rébellion ouverte contre lui et l’accusent de haute trahison, de corruption, et de bradage des valeurs républicaines de la Gendarmerie nationale et de tribalisme averé.

Eric Lassale

3 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!