Nishamag

Côte d’Ivoire: La mort du chanteur SKelly enflamme la toile

Publicités

SKelly est décédé. Eric Parfait Taregue a poussé son dernier soupir dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 août 2021. La mauvaise nouvelle a envahi la toile suscitant une vague de réactions.

Lire aussi:« J’ai vu Marc Vivien Foé et Thomas Sankara en enfer »

SKelly s’éclipse à jamais !

La mauvaise nouvelle est tombée dans la matinée du mercredi 25 août 2021. Eric Parfait Taregue, plus connu sous le nom de SKelly, est décédé à Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire. La mort de celui que l’on surnommait “L’oiseau rare” ou encore “Le fils d’Abla Pokou” a provoqué l’émoi sur la toile. Pour l’heure, les causes de la mort de l’artiste ivoirien ne sont pas officiellement connues. Toutefois, des informations avancent que le frère cadet d’Eddie souffrait d’un cancer de poumon. Curieusement, courant janvier 2021, SKelly qui trainait une maladie a appelé la mort de toutes ses forces. “J’espère que cette maladie va m’emporter”, avait écrit l’ex-chanteur de couper décaler.

Plusieurs acteurs du showbiz ivoirien ont salué la mémoire de SKelly à travers des publications sur Facebook. “Triste nouvelle ce matin…Décès de Parfait Francis Taregue notre SKelly national. RIP l’oiseau de Dieu”, a écrit Jeff Lebeninoa. La disparaition de Taregue Parfait a également secoué Yvidero. “Je suis obligée d’accepter la volonté de DIEU , même si je reconnais que j’ai très mal ce matin MON OTOÉEEEE MON ISRAÉLIEN NOIR LE FILS D’ABLA POKOU. J’apprends à peine que tu as pris ton ticket pour un départ sans retour … Mr l’incompris pour Mme l’incomprise , très bon conseiller, très bon ami”, a commenté la web humoriste.

Pendant longtemps, SKelly s’est illustré avec ses sorties fracassantes sur les réseaux sociaux. Il ne manquait pas de d’exprimer sur des sujets divers, allant de la politique à la culture en passant par des faits de société. Il n’hésitait pas à donner son avis sans sourciller. Son départ est une grosse perte pour la culture ivoirienne.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités