Nishamag

Confidences exclusives: voici comment A’Salfo a contribué au succès des Toofan

Publicités

Invité sur un plateau télé ivoirien en compagnie de l’artiste et Ambassadeur de l’UNESCO, A’Salfo, le célèbre groupe musical togolais Toofan a fait des révélations sur le début de leur carrière. Une carrière qui a été propulsée grâce aussi aux conseils avisés du leader de Magic System. 

Lire aussi:Culture : zoom sur « Blewu », l’immortelle chanson de Bella Bellow

Sur le plateau de l’émission “La télé d’ici” de ce jeudi 11 mars 2022, Masta Just et Barabas du groupe les Toofan ont fait des confidences et révélations sur un pan de l’origine de leur succès musical. Un succès auquel ils ont avoué qu’A’Salfo de Magic System y a beaucoup contribué. Les confidences du groupe Toofans: « Il y’a vraiment une histoire qui nous lie à A’Salfo et à Magic System. Il y’a de l’émotion qui revient à chaque fois que nous les rencontrons parce que notre histoire avec Magic System est très longue à expliquer car il y’a pleins de choses méconnues du grand public qui se sont passées bien avant qu’on ne soit connu ici à Abidjan ».

« Nous sommes allés à plusieurs écoles de musique dont celle de Magic System, Extra Musica, Koffi Olomidé, Meiway et tous ces grands artistes. Mais à un moment donné, il fallait qu’on choisisse une de ces écoles musicales pour orienter notre carrière. Et c’est celle de Magic System. Mais c’est celle de Magic System que nous avons décidé de suivre. Et lorsque vous allez a une école, dès que vous avez la petite opportunité de rencontrer, vous y allez. On les suivait vraiment de près… Un jour on était chez nous à Lomé, l’on nous informe que Magic System à un spectacle à Cotonou. On n’avait pas d’argent, ni voiture et méconnu hors de chez nous. Nous sommes allés voir des tontons qui nous ont donné chacun 60 milles francs pour effectuer le voyage. Nous sommes allés à Cotonou pour rencontrer le grand-frère A’Salfo. On lui a fait écouter nos chansons et nous a fait savoir qu’elles n’étaient pas mal, mais étaient trop longues. “Les jeunes , vous vous défendez bien, mais vos morceaux sont trop long. Si vous faites des morceaux comme ça, vous n’allez jamais passer en radio telles que RFI et autres. Faites plutôt des morceaux de 3,20 minutes pour intéresser le public d’ailleurs… ” nous a t-il conseillé car nous on faisait des morceaux de 5 minutes et plus qui cartonnaient chez nous… ».

Lire aussi:People : Dr Kodom dit la vérité au sujet des Toofan

Et ce serait selon Masta Just et Barabas, ce conseil d’A’Salfo qu’ils ont suivi, qui a en définitive beaucoup contribué au succès de leur carrière. Car tout selon les deux célèbres artistes venus de Lomé, leur succès international est parti de l’opportunité que leur a aussi offert A’Salfo en leur ouvrant les portes du Femua alors qu’ils n’étaient encore connu. Cela en plus de ses conseils avisés ont contribué à leur positionnement international.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités