Nishamag

Ces petits secrets d’Eric Mc jamais dévoilés !

Il a été traité de tous les noms d’oiseau pour avoir apporté son soutien à Faure Gnassingbé lors de la campagne électorale en février dernier.

Mais Ayaovi Eric MENSAH alias « Eric Mc » est l’un des pionniers du rap togolais et sa musique reste une racine du mouvement hip hop.

Personnage assez controversé, à qui le sobriquet « Monfoa » allait parfaitement à l’époque, Eric Mc a marqué d’une manière ou d’une autre son entourage.

Ses successeurs, comme Skarfo, ont gardé quelques petits souvenirs qui décrivent l’homme.

Dans son « Fofo story 2 », le rappeur Skarfo a ressorti un brin de souvenir évoquant sa petite histoire avec Eric Mc.

« Dur de me rappeler la toute 1ere fois que j’ai rencontré Éric MC. Il était juste là partout, radio, télé et comme j’étais dans l’équipe de Steven AF qui réalisait beaucoup de ses clips alors je le voyais tout le temps. C’était tout un personnage, intrigant, insaisissable mais généreux. Il allait vers tout le monde sans artifices. Je suis direct mais Éric MC lui était ultra direct. Je me souviens il disait ” Dit lui la vérité, pourquoi tu ne peux pas lui dire la vérité, tant qu’il ne peut pas te frapper dit lui la vérité !” Il fumait beaucoup, chose unique il avait le paquet de cigarettes dans les parties déchirées de son jean. Oui à l’époque 2003 -2005 par la, il portait déjà les jeans déchirés.

Il avait des bagues à chaque doigt et ses légendaires binocles ronds. Par respect je pensais l’appeler Big bro, grand frère… mais j’étais choqué tout le monde l’appellait Monfoa où Adja. J’ai opté pour Adja. Avec mon groupe OutZone on venait de finir notre 1er clip: Ou Est l’Amour. On était tous ravi du projet, surtout pour 1 premier clip et zéro moyen on était satisfait. J’avais fait la prod, Hervinox le mix et j’ai tourné puis monté sous l’œil de Steven mon gars sur, Max de Campos (pionnier du graffiti au Togo) nous avait fait une énorme fresque sur les murailles longeant la nationale numéro 1 pour le clip.

Dingue ! Eric arrive au studio, il écoute le son, regarde le clip et sèchement il balance “c’est nul !” Si je m’en souviens encore c’est pour te dire le choc, hahaha. J’ai jamais eu le courage de dire à mes gars que c’était ce qu’il avait dit, et je pari qu’il ne s’en souvient sûrement plus. Ça m’a fait mal mais le rookie que j’étais a juste compris qu’il avait du chemin à faire… », a écrit Skarfo. >>

Elom Duvor

1 commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!