Nishamag

Cas de Coronavirus à Lomé: voici les précautions à prendre

Le gouvernement togolais vient d’annoncer ce vendredi un premier cas suspect de Coronavirus sur le territoire togolais. Selon les autorités togolaises, l’individu suspect est actuellement en observation au Centre hospitalier universitaire (CHU) Campus de Lomé.

En attendant les résultats des tests, Nisha vous propose quelques mesures et précautions à prendre pour éviter d’être infecté par le virus Covid-19.

Comment il se transmet ?

Le Covid-19 se transmet par les postillons émis lors d’éternuements ou de toux. Ses symptômes peuvent être semblables à ceux d’autres infections virales : fièvre, toux sèche, courbatures, voire difficultés respiratoires.

Ils peuvent se déclencher jusqu’à 14 jours après un contact avec une personne malade et certaines patients développent une forme asymptomatique du virus.

Selon une étude chinoise, près de 80% des patients présentent une forme légère de la maladie et le taux de mortalité du virus serait de 3%

Que faire si vous n’avez pas de symptômes ou été en contact avec une personne à risque ?

Si vous ne présentez pas de symptômes, ne revenez pas d’une zone à risque et ne faites pas partie des personnes “fragiles” (personnes âgées ou souffrant de maladies graves/pathologies chroniques), susceptibles de contracter le virus, il n’est pas nécessaire de porter un masque.

Adoptez plutôt les mesures dites « barrières » pour limiter les risques de contracter le virus : lavez-vous fréquemment les mains (frottez 30 secondes minimum) ou utilisez du gel hydro-alcoolique, éternuez ou toussez dans votre coude (tousser ou éternuer dans vos mains disséminera plus facilement le virus), évitez de vous toucher le visage (le nez, les yeux ou la bouche sont des portes d’entrées possibles du virus) et utilisez des mouchoirs à usage unique.

Que faire si vous revenez d’une zone “à risque” ?

Si vous revenez de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, d’Iran, ou des régions d’Emilie-Romagne, de Lombardie et de Vénétie en Italie, de France  mettez donc en application les mesures barrières.

Surveillez également l’apparition de symptômes durant les 14 jours qui suivent votre retour, prenez votre température deux fois par jour et respectez les mesures « de réduction sociale »  en limitant  vos déplacements, évitez tout contact avec des personnes fragiles . Le port du masque n’est pas nécessaire si vous ne présentez pas de symptômes.

Que faire si vous faites partie des “personnes contact” ?

Avez-vous partagé le même lieu de vie que le patient malade lorsque celui-ci présentait des symptômes ? Avez-vous eu un contact direct, en face à face, à moins d’un mètre du patient malade au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion ? Avez-vous partagé un trajet en voiture, en train ou en avion avec un malade ? Contactez au plus vite le numéro vert mis à disposition par le gouvernement : 22 22 20 73 ou 91 67 42 42.

En fonction de votre degré d’exposition, on vous proposera ou non un test de dépistage avant de vous placer en quarantaine par précaution. Vous devrez alors surveiller votre température et l’apparition de symptômes (fièvre, toux) et porter un masque chirurgical (sur prescription, à changer toutes les 3 heures environ) pour éviter de contaminer d’autres personnes.

Que faire présentez des symptômes du Covid-19 ?

En cas de symptômes respiratoires, contactez le numéro vert (22 22 20 73 ou 91 67 42 42). Portez un masque chirurgical en permanence et évitez tout déplacement et toute interaction avec des personnes fragiles. Un test biologique pourra vous être proposé par les  services médicaux compétents.

Si l’infection est confirmée, en fonction de son degré de gravité, vous serez soit pris en charge par les services compétents.

Joseph Koffi

4 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!