Nishamag

Bénin:« Capi Dougbè » radié de la douane, voici ce qui s’est passé

Maxime Kanho n’est plus dans l’effectif de la douane béninoise. Arrêté dans une affaire de « fraude douanière », son sort a été scellé par le conseil de discipline.

Après la sanction de 60 jours d’arrêt de rigueur, les agents de la douane, Maxime Kanho et Ali Yérima, ont été radiés de l’effectif de la douane. Selon le quotidien Le Matinal, c’est le verdict issu du conclave du conseil de discipline qui a statué sur le sort des concernés.

Lire aussi:Nécrologie : le showbiz ivoirien encore en deuil !

Si Ali Yérima est très peu connu du public, ce n’est pas le cas de son collègue Maxime Kanho, alias « Capi Dougbè ». Il est très connu dans le monde du showbiz béninois. Son sobriquet est très souvent cité dans les morceaux de certains artistes dans des séquences « d’atalakou ».

Les faits reprochés aux deux agents de la douane, relatés par le Conseil des ministres

Au cours des mois de février et mars 2020, les inspecteurs des Douanes Zénoudine ALI YERIMA et Sèdékon Marc Maxime KANHO, tous en service à la recette des Douanes Cotonou Port, ont procédé à des traitements frauduleux de déclarations de marchandises.

Lire aussi:Buzz: ce qui arrive à Emma Lohoues après s’être embrassée avec Siro

Le premier a, non seulement, effectué à la liquidation des droits d’une marchandise en admettant une valeur inférieure à celle retenue dans l’Attestation de Vérification Documentaire afférente à la marchandise déclarée, sur une base ne découlant d’aucune des méthodes d’évaluation en douane, mais s’est aussi abstenu de faire le contrôle de recevabilité qui assure la fiabilité et l’exactitude des données et des éléments déclarés.

Quant au second, après avoir procédé à la liquidation correcte des droits et taxes d’une déclaration, il a, en sa qualité de Chef par intérim des Opérations Commerciales, et sans explication, contre-écrit à la baisse la valeur de la marchandise.

Lire aussi:La plupart des Togolais veulent devenir Ghanéens ou Béninois [Etude]

Ces manquements graves, constitutifs de fautes lourdes, ont généré un manque à gagner considérable au Trésor public.

Au cours de la procédure disciplinaire engagée à leur encontre, les intéressés n’ont pas été en mesure de justifier les faits qui leur sont reprochés.

C’est pourquoi, au regard des fautes commises, le Conseil des Ministres a marqué son accord pour leur radiation de l’effectif de l’administration des Douanes.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!