Nishamag

Agoé: une femme nue crée la panique dans une église

Lorsqu’un homme s’habille mal, ça ne dit presque rien à personne. Mais quand c’est la femme qui le fait, ça saute aux yeux.

Sinon, comment comprendre que la nudité d’une pauvre et de surcroît une femme âgée puisse créer la panique au sein d’une église ?

En effet les fidèles de l’église Christ Roi de Kpala, une localité sise au Nord-Ouest de Legbassito garderont pour longtemps cette scène qui s’est produite le samedi 21 mars 2020 alors qu’ils étaient rassemblés pour une communication importante. Il sonnait 13 h lorsque la panique a commencé.

 Les fidèles sortaient de l’église en courant. Ils allaient dans tous les sens et criaient à tue-tête : ‘‘Au secours ! Au secours, Coronavirus!’’ Ceux et celles qui ont entendu les cris ou du moins, ont vu les gens courir ont pris à leur tour, la poudre d’escampette.

La débandade qui s’est déjà généralisée a pu connaître un heureux aboutissement grâce au pasteur aidé pour la circonstance d’un couple très courageux. A l’origine de la débandade un jeune homme appelé Komi. Ce garçon âgé de 35 ans environs et qui joue le rôle de traducteur, serait tombé de sa chaise, la langue totalement sortie et mâchée à moitié.

La précipitation avec laquelle les évènements se sont succédés ont conduit les fidèles à croire à un cas de covid 19. Dieu merci, il y avait plus de peur que de mal. Sur le champ, le sieur Komi aurait expliqué qu’il avait un mal de nerfs et que des crises de ce genre étaient fréquentes. Ce que son épouse a balayé du revers de la main en lui demandant d’avouer la réalité.

Sur insistance du patron de l’église, notamment, le pasteur, il serait amené à avouer qu’il a été hypnotisé par une vieille qui était assise sur le banc en face de lui. Étant lui-même assis à la droite du pasteur sur le pupitre, ils avaient face à eux les fidèles. Lui Komi, faisait donc directement face à cette vieille qui aurait plus de 20 ans que lui.

A l’entendre, la dame l’aurait envoûté par son sexe. Elle serait assise de manière à lui faire voir tout son entrejambe. Aussi, et à force de se cabrer en fixant cet objectif envoûtant, il aurait succombé au virus de la curiosité et il aurait perdu le contrôle de son équilibre physique. L’excitation aidant, il aurait fini à chuter lourdement au sol.

Chronique de la Semaine No 560

3 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!