Nishamag

Affaire Saint Valentin: moqué sur Facebook, Santrinos demande pardon

Décidemment, l’affaire de la collégienne exclue pour avoir célébré la Saint Valentin en pompe est loin de connaitre son épilogue. Cette affaire qui a suscité beaucoup de polémique est revenue au gout du jour avec le mea culpa de Raphael Santrinos, le nouveau « Mamadou » des « Binéta » du Togo.

Pour ceux qui ne s’en souviennent plus, la star togolaise avait fait un direct sur sa page Facebook dès le lendemain de l’affaire (le 15 février) pour se prononcer sur la sanction infligée à la jeune collégienne.

Mais tout ce que les internautes auront retenu c’est le petit lapsus que le chanteur a fait en entamant sa vidéo en disant « un tenue » au lieu de « une tenue ».

« Le garçon a 22 ans et la fille 18 ans. Ce qui veut dire qu’ils sont majeurs et qu’ils peuvent faire ce qu’ils ont fait. Ce que je voulais savoir c’est est-ce que c’est devenu un délit de déclarer sa flamme en étant dans un tenue de service ou en étant en tenue scolaire », avait déclaré le chanteur.

Une petite bourde qui lui a valu des moqueries de la part des internautes. Un petit montage de la vidéo reprenant la partie où l’artiste a commis sa bourde a d’ailleurs circulé sur les statuts WhatsApp et Facebook de plusieurs internautes.

Mais c’est mal connaitre le chanteur qui, loin de s’en offusquer a simplement posté un message de méa culpa à ces fans hier lundi.

« J’ai compris la leçon mes profs ?. Je corrige (une tenue) pardon loo c’était un lapsus et ça arrive à tout le monde.? Il y’avait aussi l’effet de l’émotion du fait que vous étiez 450 en ligne dans le direct donc (Midimdè) toutes mes excuses ? », a écrit l’artiste sur Facebook.

Fabienne Amégan

Sur le même sujet:

2 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!