Nishamag

Affaire Dubaï Porta Potty : des influenceuses dans une affaire gênante avec les chiens

Dubaï chien, des vidéos troublantes dénichées montrent la bestialité commise par une des femmes influentes d’Afrique à Dubaï. L’une de ces vidéos a été divulguée sous le hashtag « Dubaiportapotty » à la suite d’un scandale d’obscénité par un influenceur Instagram de Dubaï impliquant une personne très riche.

Lire aussi : People : Coach Hamond Chic crée un gros malaise au Burkina

Bon nombre de tweets cités ont révélé que la plupart des femmes revendiquant le statut de star dans la capitale nigériane, Lagos, étaient impliquées dans l’acte.

D’après certains utilisateurs du réseau social Twitter, l’activité dans la vidéo se déroule principalement aux Émirats arabes unis, plus précisément à Dubaï, où de nombreux influenceurs vont et viennent avec de grosses sommes d’argent en peu de temps.

Une fille nigériane vêtue de draps sales après avoir couché avec un chien

La police nigériane recherche à Dubaï une jeune femme ayant eu des relations sexuelles avec un chien. En mai dernier, des histoires et des vidéos d’une femme à Dubaï qui a tenu des rapports à caractères sexuels avec un chien pour de l’argent, étaient devenues virales sur Internet.

Dans l’un des clichés visuels dévoilés, une jeune femme nommée ‘’ Veegodess ‘’ justifie ses actes, en déclarant : « Quel est le problème ? J’ai seulement couché avec un chien, je n’ai pas tué quelqu’un. Vous, dans votre vie, vous êtes fait pire et d’ailleurs, avez-vous déjà vu 1,7 million de nairas ? Comme si c’était une grosse affaire. Et attention, je ne suis pas infecté ou quoi que ce soit. Arrêtez de vous concentrer sur le sujet, je profite de l’argent ».

Suite à cette situation, Muiwa Adejovi, le porte-parole de la police nigériane a précisé qu’un tel comportement ne serait pas soutenu. D’après lui, le droit pénal et criminel interdit aux gens de tenir des rapports sexuels avec des animaux de toute sorte. Cela constitue un délit passible de 14 ans de prison.

Lire aussi : People : cette pose sexy de Shan’L fait monter la température sur la toile [Photo]

Il explique sur sa page Twitter : « Je veux vraiment que nous prenions les mesures nécessaires à l’encontre de ces dames qui sont impliquées dans des délits contre nature (y compris la bestialité) et qui les publient en ligne. Nous vous demandons instamment de nous fournir toute information utile sur la manière de retrouver ces femmes. Nous devons les arrêter, s’il vous plaît, en particulier celle qui s’est exprimée ».

Dubaï chien, ces filles sont souvent d’origine africaine

Croyez-le ou non, les vidéos qui ont fait virage sur la toile depuis un moment sont vraiment réelles. Parmi l’une d’entre elles, on voit clairement une femme de race noire entrain de tenir des relations sexuelles avec un chien. Elle est de nationalité nigériane et vient d’avoir une relation chameau-chien pour une somme de 1,5 million de nairas sur une île.

On constate dans les vidéos mises sur la toile que la majorité de ces femmes impures viennent d’Afrique, surtout du Nigéria. Trois films sont devenus viraux en ligne, dont un sur les chiens. Observez le chien qui essaie de rencontrer la fille et aspergez ses fesses d’eau.

Ces influenceurs sont heureux de brader la dignité de toute la communauté noire

C’est une vie qu’on ne peut pas dire au prêtre quand on se repent. Ces derniers mois, la langue s’est déliée et la vérité a pris le dessus : dormir avec des animaux, manger des excréments, dormir avec plusieurs hommes en même temps, insérer des objets étrangers dans les organes génitaux. C’est dur de travailler, mais c’est encore plus dur d’avoir sa dignité blessée. Beaucoup d’entre eux ne font que des affaires, mais se vantent d’avoir des biens matériels. Personne ne les a jamais vus dans une activité commerciale. Les jeunes les suivent sans savoir ce qui se cache derrière leur succès.

Lire aussi : People : top 20 des artistes africains les plus riches en 2022

Selon certains témoins, à la fin de la mission ignoble, ces femmes sont récompensées avec un total de 15 000 $ à 20 000 $. Le blogueur wassim tv n’a pas hésité à dévoiler les secrets figés en arrière-plan.

« Sur les comptes Instagram de ces influenceurs et influenceuses qui vont à Dubaï, vous pouvez voir de belles photos en jet privé, de belles photos dans le désert, de belles photos dans de magnifiques suites. Mais tout cela a un prix. Il y a plusieurs mois que la vérité est en train d’éclater et cette semaine une vidéo a buzzé et confirme tout ce qu’on savait ou tout ce qu’on soupçonnait. Pas mal d’influenceuses que vous voyez sur les réseaux sociaux sont en effet des escortes. Elles sont payées pour passer du temps avec des milliardaires à Dubaï. Mais si elles veulent plus d’argent, elles doivent faire pas mal de choses », a-t-il dévoilé.

Avec metrodakar

1 commentaire

Laisser un commentaire

Nishamag