Nishamag

Affaire Aristo le Blédard: découvrez la bataille d’Adebayor pour lui

Emmanuel Shéyi Adébayor retire sa plainte contre Aristide Soglo alias Aristo le Blédard et plaide pour sa libération. Gardé à vue, à la Direction générale de la

Publicités

Emmanuel Shéyi Adébayor retire sa plainte contre Aristide Soglo alias Aristo le Blédard et plaide pour sa libération. Gardé à vue, à la Direction générale de la police nationale (DGPN), à la suite d’une plainte de Gretah Waklatsi, l’ex-Capitaine des Eperviers du Togo a rendu visite mercredi 2 juin 2021, au franco-togolais en vacances à Lomé, afin de s’enquérir de sa situation et d’œuvrer pour sa libération.

Lire aussi:Affaire Aristo le Blédard: le compte Facebook de Grettah Wataklassi désactivé

En effet, le blogueur a été convoqué mercredi à la DGPN, à la suite d’une plainte de Gretah Waklatsi. Seulement, la convocation a tourné court puisque l’officier de police qui a écouté le franco-togolais a décidé de le placer en garde à vue pour 48 heures.

L’influenceur est accusé d’insultes publiques et de diffamation contre Gretah Waklatsi. Des faits qui remonteraient à une vidéo où le Promoteur de la marque « Aklaaa » s’attaquait verbalement à dame Waklatsi-Blain, la togolaise aux multiples casquettes vivant en France.

Informé de la garde à vue du blogueur, Emmanuel Shéyi Adébayor s’est rendu à la DGPN pour s’enquérir de la situation d’Aristo le Blédard. L’international togolais retire sa plainte contre Aristo le Blédard et compte œuvrer pour la libération du Promoteur de la marque « Aklaaa ».

Lire aussi:Dossier Raoul Le Blanc: Adébayor s’invite dans l’affaire

Rappelons qu’Aristo le Blédard et sa famille vivent en France. Il est connu pour ses directs spectaculaires, délirants et comiques. Il se distingue aussi par son franc-parler accompagné parfois de propos qui vont au-delà du simple amusement.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités