Nishamag

Accusé d’avoir tué sa femme, Makosso donne sa version des faits

Nisha vous annonçait le décès ce weekend de la femme du révérend Makosso ainsi que les accusations portées contre ce dernier par certains proches. Accusé entre autre par Debordo Leekunfa et sa propre fille d’avoir été à l’origine de la mort de sa femme, le célèbre pasteur ivoirien s’est prononcé ce lundi sur le décès brusque de son épouse.

« C’est très difficile pour moi en ce moment. Mon épouse s’est fait opérer le mercredi passé à la Polyclinique Avicenne. La veille du décès, elle m’avait déjà fait savoir qu’elle ressentait des palpitations, des vertiges. Elle me dit aussi qu’elle avait un malaise. La veille, quand j’ai fini de la laver, je l’ai fait coucher. Le samedi, mes filles, deux d’entre elles, étaient en train de se chamailler violemment. Je suis venu intervenir et les recadrer. Leur maman a même dit : « la plus petite, laisse là comme ça, elle est trop difficile celle-là», a déclaré le révérend Makosso accablé.

« Et quand mon épouse est venue intervenir à son tour pour chercher à éteindre la querelle, elle a eu un malaise, elle a piqué une crise et s’est effondrée dans mes bras. Paniqué, j’ai téléphoné aussitôt notre docteur, il m’a dit de la tenir éveillé en attendant qu’il arrive. Vu la situation critique de mon épouse, on l’a transporté à la clinique d’à côté, ils nous disent de la conduire là où elle a été opérée. Malheureusement, son pouls avait cessé de battre en ce moment. Ma femme était déjà décédée », ajoute-il avec grande tristesse.

Notons que la justice ivoirienne s’est saisie de l’affaire et qu’une autopsie est prévue dans les prochaines heures.

Elom Duvor

3 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!