Nishamag

Abus, chantage, coups bas…une ex-copine de Papson déballe tout !


Nisha vous informait sur la mise ne garde à vue de l’artiste Papson Moutité dans la nuit du samedi pour avoir sauvagement battu une jeune fille qui a porté plainte contre lui. Aux dernières nouvelles, l’artiste a été déposé ce lundi 6 avril à la Prison civile de Lomé dans l’attente d’être jugé pour les faits délictuels qui lui sont reprochés.

Pendant ce temps, de nouvelles révélations émergent sur la vie « sombre » de celui qui se fait appeler « Chantre Moutité ». Dans une récente vidéo visionnée par Nisha, une ex-copine qui dit avoir été victime du chanteur fait des révélations choquantes sur l’artiste qui se dit ami personnel du président de la république togolaise.

Abus sexuels, chantages, escroquerie, usurpation d’identité, l’ex-copine de Papson dit avoir été au premier plan témoin et victime des actes du « Chantre » depuis 2013 et pointe du doigt la passivité des autorités judiciaires qui n’ont pas réagi à ses plaintes.

« J’ai pleuré dans ce pays, les Togolais m’ont traité de p*te (…) il n’y a pas une ethnie qui ne m’a pas insulté. Ma propre famille m’a renié. Quand mes « nudes » se sont retrouvés dehors, vous n’avez pas cherché à comprendre qui a fait ça (…) aujourd’hui quand c’est passé sur vos copines, vos sœurs, vos petites sœurs, vous commencez par pleurer, vous pleurer pourquoi ? (…) et ce qui était aberrant, il frappait les parents des filles, leur mamans… », a révélé l’ex-copine de Papson.

« Je volais la nourriture de ma maman pour venir lui donner. Il n’avait rien. Quand Stéphane (Papson) allait à la radio, c’est moi qui préparais ses réponses (…). Papson c’est un serpent. J’étais la première victime de Papson. Ça fait mal de retrouver sa nudité sur les réseaux sociaux. Il y a des gens qui ont gardé cette nudité jusqu’aujourdui. Et ils les balancent quand bon leur semble », ajoute-t-elle.

Pour une quatrième parution devant la justice, l’artiste est visiblement dans de sales draps. Selon le nouveau code pénal, l’artiste qui se considérait comme un héros dans l’ombre avant de se déclarer chantre de Dieu risquerait 10 ans d’emprisonnement.

Affaire à suivre !

Elom Duvor

2 commentaires

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!