Nishamag

À Lomé, Edith Brou a « tapé poteau »

Publicités


À l’instar des pays développés, les gouvernements de l’Afrique se rapprochent désormais de ceux qu’on nomme les influenceurs et qui cumulent les abonnés sur les réseaux sociaux. L’objectif f pour eux est de s’adresser à une jeunesse qui a déserté les médias traditionnels et les canaux officiels de communication. Le gouvernement togolais qui depuis quelques mois ne cesse de multiplier les opérations de charme ne déroge pas à cette nouvelle pratique.

Lire aussi:[People] : quand Tiken Jah déclare la guerre à Faure Gnassingbé


Selon nos informations, à l’occasion de l’inauguration de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) prévu pour ce 06 juin –jour anniversaire de Faure Gnassingbé-, le président togolais aurait a mis un point d’honneur sur l’invitation d’influenceurs pour donner du relief à son événement. C’est d’ailleurs pour cela qu’on pouvait apercevoir dès ce jeudi 04juin au Togo, la présence de la très remarquée influenceuse Edith Brou. Connue pour être proche des dirigeants africains, la jeune dame avait déjà notamment assisté à l’inauguration de la salle polyvalente et modulable, Kigali Arena.


À Lomé, dans le tourment, Edith est traitée de vendue!

Sur Twitter, une série de tweets fait défrayer la chronique. Après avoir montré la beauté de la ville d’Aného (une ville située à 50km de la capitale Lomé), son discours sur les efforts politiques et de développement du gouvernement de Faure Gnassingbé n’est pas du tout du goûts des twittos togolais.

Ces derniers se sont farouchement attaqués à l’influenceuse.


Pour l’heure, le séjour paisible de la jeune influenceuse ne se passe comme prévu. Nous y reviendrons!

4 commentaires

Laisser un commentaire

Nishamag
Publicités